La Lettre du Secrétaire Général

0
Au Cœur  de toutes ces  préoccupations, liées à la conjoncture et aux mutations actuelles du commerce international, l’activité portuaire à travers le monde constitue un enjeu  important  pour les équilibres économiques des pays du pourtour méditerranéen.  Les grandes réformes induites par la libéralisation du marché, impliquent la mise en œuvre d’une stratégie d’adaptation et d’intégration de notre action syndicale aux impératifs de cette nouvelle  conjoncture que traverse notre pays.

Il ya lieu de rappeler qu’un pacte social de stabilité des ports d’Algérie a été signé le samedi 30 Mai 2016 au port d’Oran entre le groupe SERPORT et la Fédération des travailleurs des ports d’Algérie.

L’objectif général de ce pacte est de contribuer à l’instauration et à la consolidation d’un climat social apaisé, propice à l’émergence économique, et   au développement des ports nationaux, et à leurs modernisations.

Si aujourd’hui  nous nous réjouissons des avancées socioprofessionnelles que  nous avons acquises durant ces dix dernières années ; nous avons aussi conscience au vu des  enjeux à venir, que le port algérien, structure importante et vitale pour le développement du pays, est aujourd’hui plus que jamais appelé à être plus efficace pour répondre à une indispensable  obligation de résultats.

De notre point de vue, toute la question consiste à trouver un équilibre entre les nécessités d’assurer aux ports du pays  un environnement compétitif et  le besoin d’inscrire durablement l’activité syndical au service de la collectivité portuaire.

J’adresse le présent plan d’action aux frères et sœurs membres de la commission exécutive fédérale et appelle l’ensemble des sœurs et des  frères travailleurs à :

 Contribuer tout un chacun à une meilleure productivité du travail,

  • Privilégier la prévention et le règlement pacifique des conflits,
  • Respecter la continuité des prestations de notre entreprise.

  GLOIRE A NOS MARTYRS

                                           VIVE L’ALGERIE

                                                                            VIVE L’UGTA

FRATERNELLEMENT

 

Laisser une réponse